Navigation – Plan du site
La revue

70. Altermondialisme(s) oublié(s)

Forgotten Alterglobalization(s)
été 2008
Sous la direction de Gülçin Erdi Lelandais


Altermondialime(s) oublié(s)
Informations sur cette image
Crédits : photo - Johanna Siméant
214 pages - 21 euros
ISBN 978-2-296-05909-2

Le terme d’« altermondialisme » – d’un usage très fréquent – recouvre des réalités très différentes d’un pays à un autre. Tandis que dans les pays européens, il est davantage lié à la lutte contre le néolibéralisme, dans certains pays du Sud de la Méditerranée, il reflète une forme de contestation des fondements du champ politique. Mais, dans tous les cas, on constate une prétention à l’universalité : ses protagonistes se proclament défenseurs des droits humains, de la paix dans le monde et de la justice globale. Certains points de divergences se retrouvent également de pays en pays. Le rapport entre le local et le global, le rôle de la religion, l’identité collective transnationale, les relations dichotomiques entre les militants du « Nord » et ceux du « Sud », la crise de la « gauche » constituent en effet des sujets de controverses à l’intérieur même de ces mouvements. Or, après avoir tenu une place importante dans la recherche, l’altermondialisme semble ne plus représenter un sujet crucial dans l’analyse sociologique, et lorsqu’il est traité, ce n’est que sous l’angle des pays du Nord, dits « développés ». Quels sont les logiques et les enjeux de cet "oubli" ? Que peuvent nous apprendre les mouvements sociaux des pays du Sud ?