Navigation – Plan du site
Rubriques électroniques

3/ « La politique et la poésie c’est trop pour un seul homme »

A propos de Glauber Rocha : cinéaste brésilien (1939-1981)
2009

Présenté par Angelina Peralva ce dossier se structure autour de l’œuvre du cinéaste brésilien Glauber Rocha pour autant que ses films permettent «de suivre l’évolution des représentations sur la violence au Brésil, allant de la domination brute exercée par les grands propriétaires terriens à l’encontre des paysans dans la campagne aride du Nord-Est (Le Dieu noir et le diable blond, 1964 ou Antonio das Mortes, 1969) à un vécu transversal à l’expérience urbaine (Terre en transe, 1967 ou L’âge de la terre, 1980). A travers plusieurs textes rendus publics dans des circonstances très diverses («La transe de l’Amérique latine » repris dans la version papier du présent dossier, mais aussi «Esthétique de la faim» et «Esthétique du rêve», disponibles uniquement dans "Inédits de regards sur l'entre" uniquement en ligne, Rocha mène une réflexion active sur ce que pourrait être une esthétique capable de traduire la dynamique historique de l’Amérique latine de son époque».
Le dossier est complété par un commentaire rédigé par Ismail Xavier.