Navigation – Plan du site
Rubriques électroniques

20/ "Mettez des points de suspension"

Jorge Luis Borges et Héctor Álvarez Castillo, entretien
2010

Héctor Álvarez Castillo avait un peu plus de vingt ans lorsqu’il a fait la connaissance de Jorge Luis Borges en 1984. Il y a eu plusieurs rencontres. Puis, deux conversations enregistrées. Ce matériel a donné lieu à une publication à Buenos Aires dont nous reproduisons quelques extraits inédits en français. Sous le titre « Sólo memoria », Álvarez Castillo met d’abord en scène ses propres souvenirs : sa découverte de Borges et de sa littérature, les circonstances de leurs premières rencontres, ses impressions, leurs aventures dans l’espace intime d’un salon mais aussi dans les rues de la ville. Viennent ensuite les conversations. Le fil va, vient, se perd. Souvenirs d’enfance, évocation d’amis et d’auteurs, échanges divers parfois saugrenus, présence fantasmagorique de Fanny, dame de compagnie. Les fragments que nous présentons – tant des souvenirs d’Álvarez Castillo que des deux entretiens – ont été choisis non pas tant pour ce qu’ils nous disent sur la pensée de Borges, que pour ce qu’ils dévoilent sur sa manière. Manière de dire, de voir, de recevoir, de demander, de réfuter, d’interroger, de chercher, de tenir. Telle ou telle chose. Ou mot.