Navigation – Plan du site
La revue

87. Guerres et reconnaissance

Automne 2012


Couverture C&C87
Informations sur cette image
Crédits : © Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA
192 pages - 20 euros
ISBN 978-2-336-00248-4

L’optique de ce numéro de Cultures & Conflits consacré à la guerre et à la reconnaissance est d'ouvrir de nouvelles pistes de réflexion, ou de montrer comment certains concepts mobilisés par les théories de la reconnaissance peuvent trouver une pertinence dans l'étude des relations internationales, et plus spécifiquement dans celle des conflits armés. Contre la réduction faite par les théories utilitaristes des causes de la guerre à la recherche de la sécurité (homo politicus) ou du profit (homo economicus), nous partons de l’hypothèse selon laquelle les responsables d’une entité politique, lorsqu’ils s’engagent dans des hostilités armées, cherchent aussi à faire valoir une certaine image d’eux-mêmes et de leur collectivité (homo symbolicus). Certes, le désir des acteurs politiques d’affirmer une image valorisée d’eux-mêmes peut être motivé par des raisons stratégiques : leur légitimité interne et internationale, et donc leur survie politique, tiennent aussi à leur capital symbolique, comme le démontrent les cas libyen et syrien de 2011. Toutefois, nous défendons la thèse selon laquelle les dénis de reconnaissance sont également susceptibles de produire des affrontements armés à travers leurs dimensions pragmatique, émotionnelle et morale.

Notes de la rédaction

Ont participé à ce numéro : Colombe Camus, Konstantinos Delimitsos, François Gleize-Colombera, Rémi Guittet, Blaise Magnin, Elwis Pottier, Johanna Probst, Audrey Vachet