Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Médéric Martin-Mazé

L’extension transnationale du domaine de la lutte symbolique : comment les savoirs d’État sur les frontières passent-ils les frontières de l’État ?

The transnational extension of a symbolic fight: how State knowledge on borders cross the State borders?
p. 53-70

Résumés

Pourquoi l’UE promeut-elle au Kirghizstan le concept de gestion des frontières de l’OSCE, tandis que l’OSCE exporte celui de l’UE au Tadjikistan ? Pour élucider cet apparent paradoxe, cet article met à jour la lutte symbolique transnationale que se livrent deux guildes professionnelles : gardes-frontières finlandais et austro-hongrois se disputent le monopole de la définition légitime des moyens de circuler en Europe, et au-delà. Aux sièges européens, les Finlandais investissent l’avant-scène de l’UE, reléguant ainsi leurs concurrents austro-hongrois à l’arrière-scène de l’OSCE. Mais sur les terrains centrasiatiques, les premiers prodiguent l’assistance de l’OSCE au Tadjikistan, tandis que les seconds délivrent l’aide de l’UE au Kirghizstan. Ce chassé-croisé permet de comprendre pourquoi la stratégie tadjikistanaise reprend le Modèle Schengen en quatre filtres, tandis que la stratégie kirghizstanaise se réfère implicitement à l’approche coopérative de l’OSCE.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

L’espace des prises de positions : une circulation normative paradoxale
L’OSCE et le Tadjikistan : de Vienne à Douchanbé ?
L’UE et le Kirghizstan : de Bruxelles à Bichkek ?
L’espace des positions : une lutte symbolique transnationale
Les luttes symboliques au siège : avant-scène et arrière-scène
Les luttes symboliques à l’aune du terrain : le chassé croisé
Éviction et consécration : comment rendre compte de la dernière différence ?

Aperçu du début du texte

Depuis qu’ils ont reçu leurs indépendances, l’Ouzbékistan, le Kirghizstan et le Tadjikistan suscitent l’inquiétude de leurs partenaires internationaux. Des violences éclatent dans le sud du Kirghizstan en 1990 . Au Tadjikistan, une guerre civile meurtrière oppose des néo-communistes à une coalition islamo-démocrate dès l’automne 1992 . Rapidement défaite, celle-ci éclate en plusieurs composantes dont les plus radicales rejoignent l’Afghanistan. Depuis ces bases arrières, elles continuent à harceler les forces du régime de Douchanbé malgré la protection assurée par les gardes-frontières russes . C’est toujours depuis l’Afghanistan que le Mouvement Islamique d’Ouzbékistan lance, en août 1999 et 2000, deux opérations militaires dans la vallée du Ferghana . Situé aux confins de l’Ouzbékistan, du Kirghizstan et du Tadjikistan, cet entrelacs d’enclaves et d’exclaves facilite l’infiltration d’un groupe armé qui n’est repoussé qu’après plusieurs mois de combat . De telles incursions fournis...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 98, été 2015, p. 53-70

Référence électronique

Médéric Martin-Mazé, « L’extension transnationale du domaine de la lutte symbolique : comment les savoirs d’État sur les frontières passent-ils les frontières de l’État ? », Cultures & Conflits [En ligne], 98 | été 2015, mis en ligne le 15 octobre 2016, consulté le 30 avril 2017. URL : http://conflits.revues.org/18995 ; DOI : 10.4000/conflits.18995

Haut de page

Auteur

Médéric Martin-Mazé

Diplômé de l’IEP de Paris en 2007, Médéric Martin-Mazé a soutenu sa thèse en 2013 au CERI-Sciences Po qui portait sur « Le gouvernement international des frontières d’Asie centrale ». Ses travaux proposent une sociologie structurale et constructiviste des professionnels de la sécurité quand ils opèrent en contexte transnational. Il travaille actuellement comme chercheur associé au département des War Studies du King’s College London.

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License

Creative Commons License

Ce texte est placé sous copyright de Cultures & Conflits  et sous licence Creative Commons.

Merci d’éviter de reproduire cet article dans son intégralité sur d’autres sites Internet et de privilégier une redirection de vos lecteurs vers notre site et ce, afin de garantir la fiabilité des éléments de webliographie. » (voir le  protocole de publication, partie « site Internet » : http://www.conflits.org/index2270.html).

Haut de page