Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Grégory Daho

La socialisation entre groupes professionnels de la politique étrangère

Le cas de l’institutionnalisation des activités civilo-militaires françaises en ex-Yougoslavie
The socialization between the professional groups of the foreign policy. The case of the institutionalization of the French civil-military activities in former Yugoslavia
p. 101-131

Résumés

Cet article cherche à expliquer la transformation de la politique étrangère depuis la fin de la guerre froide à partir de l’hypothèse de l’évolution des formes d’interactions entre groupes professionnels qui la font : militaires, diplomates et industriels. En nous appuyant sur la genèse des activités civilo-militaires françaises en Bosnie et au Kosovo entre 1992 et 2001 comme cadre empirique, nous nous attachons à objectiver les dynamiques intersectorielles qui imprègnent la compétition bureaucratique entre administrations, les mobilisations entre hauts fonctionnaires et la division interministérielle du travail en matière de gestion de crises internationales. Nous nous demandons dans quelle mesure les « gestionnaires » de crises forment un espace institutionnel, un groupe professionnel ou un champ social en voie d’autonomisation au sein de la politique étrangère et de défense actuelle.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Les forces spéciales à la conquête des marchés de la reconstruction
L’importation du modèle américain
Les « affaires civiles » ou la mise en œuvre d’interfaces militaro-industrielles
Multipositionnement, fongibilité des capitaux et cooptation en réseaux
Les héritiers de l’armée d’Afrique et le retour de l’action
L’apprentissage de l’interposition humanitaire
Les actions civilo-militaires, entre soutien aux forces et influence
L’héritage, le parcours d’excellence et la socialisation aux milieux civils
Des alliés improbables aux Affaires étrangères : les urgentistes
Des appuis politiques inédits
Trajectoires de marginaux-sécants 
Solidarité défensive, transactions intersectorielles et réseaux socialistes
Les professionnels de gestion des crises internationales
Caractéristiques trans-sectorielles
Espace, groupe, champ

Aperçu du début du texte

Cet article porte sur la recomposition de la politique étrangère à travers l’évolution des relations entre groupes professionnels spécialisés dans la gestion des crises internationales. Qu’ils traitent des conséquences de l’élargissement de la notion de sécurité , de l’adaptation des dispositifs d’intervention au caractère multidimensionnel des crises  ou des effets de la convergence des programmes internationaux sur les rapports de domination , les travaux axés sur les mutations des interventions concluent à une redistribution des rôles entre acteurs. Au regard de cette littérature, notre ambition est d’offrir une explication davantage incarnée, c’est-à-dire centrée sur les trajectoires, les positions et les interactions. Le fait que les relations entre militaires, diplomates et industriels aient beaucoup changé depuis la fin de la guerre froide peut sembler un constat banal. L’originalité de la démonstration consiste ici à ne pas déduire cette transformation de l’environnement pos...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 98, été 2015, p. 101-131

Référence électronique

Grégory Daho, « La socialisation entre groupes professionnels de la politique étrangère  », Cultures & Conflits [En ligne], 98 | été 2015, mis en ligne le 15 octobre 2016, consulté le 22 août 2017. URL : http://conflits.revues.org/19018 ; DOI : 10.4000/conflits.19018

Haut de page

Auteur

Grégory Daho

Grégory Daho est Docteur en Science Politique de l’université Paris 1 et membre du Centre Européen de Sociologie et Science Politique (CESSP Paris). Ses travaux portent sur la sécurité internationale, la transformation des organisations et des doctrines militaires et les interactions entre groupes professionnels de la politique étrangère et de défense. Il a récemment publié : « L’érosion des tabous algériens. Une autre explication de la transformation des organisations militaires en France », Revue française de science politique, vol 64-1, février 2014.

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License

Creative Commons License

Ce texte est placé sous copyright de Cultures & Conflits  et sous licence Creative Commons.

Merci d’éviter de reproduire cet article dans son intégralité sur d’autres sites Internet et de privilégier une redirection de vos lecteurs vers notre site et ce, afin de garantir la fiabilité des éléments de webliographie. » (voir le  protocole de publication, partie « site Internet » : http://www.conflits.org/index2270.html).

Haut de page