Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Gülçin Erdi Lelandais et Bénédicte Florin

Pratiques sociales et spatiales de résistances discrètes dans la ville

Introduction
p. 7-17

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Ce dossier de Cultures & Conflits est partiellement issu d’un colloque international organisé à Istanbul en juillet 2014 dans le cadre du programme de recherche « Marges et villes : entre exclusion et intégration. Cas méditerranéens  ». Par la suite, ce numéro a associé d’autres chercheurs dans l’objectif d’apporter une perspective plus diversifiée sur des formes variées de résistance au sein de la ville, mais aussi de proposer une lecture originale de ces résistances. En effet, si le champ de recherche sur les mobilisations et résistances est déjà bien balisé, nous prenons ici le parti de nous intéresser à leurs formes invisibles ou invisibilisées qui, de plus, sont localisées aux marges de la ville et de la société, là où on ne les voit pas et là où on les entend peu. En utilisant ce terme « marges », nous postulons que les marges urbaines ou socio-spatiales ou, encore, le territoire marginalisé, recouvrent une population et son espace de vie désignés, qualifiés, représentés, sino...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 101, printemps 2016, p. 7-17

Référence électronique

Gülçin Erdi Lelandais et Bénédicte Florin, « Pratiques sociales et spatiales de résistances discrètes dans la ville », Cultures & Conflits [En ligne], 101 | printemps 2016, mis en ligne le 19 mai 2016, consulté le 29 mars 2017. URL : http://conflits.revues.org/19131

Haut de page

Auteurs

Gülçin Erdi Lelandais

Gülçin Erdi Lelandais est sociologue, chargée de recherche au CNRS et membre de l’UMR 7324 CITERES, Cités, Territoires, Environnement et Sociétés. Ses travaux portent sur les formes de solidarité et de résistance ainsi que sur les mobilisations urbaines. Les dimensions spatiales des représentations, des constructions identitaires et des modes d’affirmation de la citadinité dans un contexte de marginalité socio-spatiale sont au coeur de ses analyses. Elle a récemment publié Understanding the City. Henri Lefebvre and Urban Studies (dir.), Newcastle-upon-Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 2014, « Émergence et résistance spatiale d’un quartier en contexte autoritaire. Le cas du quartier 1 Mayıs à Istanbul », in Marchal H., Baticle C. (dir.), Regards pluriels sur l’incertain politique. Entre dérives identitaires, urbanisation, globalisation économique, réseaux numériques et féminisation du social, Paris, L’Harmattan, 2015.

Articles du même auteur

Bénédicte Florin

Bénédicte Florin est maître de conférences en géographie à l’Université de Tours et chercheuse à l’EMAM (Équipe Monde arabe et Méditerranée) de l’UMR CITERES. Ses recherches portent sur les villes du monde arabe et turc. Depuis 2007, elle s’intéresse plus particulièrement aux récupérateurs de déchets, aux politiques et systèmes de gestion des déchets au Caire, à Casablanca et à Istanbul, dans une perspective comparative. Son approche est qualitative, fondée sur des entretiens et des observations de terrain. Elle a récemment publié avec C. Cirelli (dir.), Sociétés urbaines et déchets, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, 2015.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License

Creative Commons License

Ce texte est placé sous copyright de Cultures & Conflits  et sous licence Creative Commons.

Merci d’éviter de reproduire cet article dans son intégralité sur d’autres sites Internet et de privilégier une redirection de vos lecteurs vers notre site et ce, afin de garantir la fiabilité des éléments de webliographie. » (voir le  protocole de publication, partie « site Internet » : http://www.conflits.org/index2270.html).

Haut de page