Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Jérôme Tournadre

Sur les bords de la protestation sociale. Illustrations sud-africaines

At the Edges of Social Protest. Illustrations from South Africa
p. 121-138

Résumés

Cet article fait écho aux appels désormais récurrents en faveur d’un « élargissement » de la conceptualisation des mouvements sociaux. S’écartant des définitions consacrées, l’auteur y fait l’hypothèse que l’on peut comprendre certains éléments de l’activité contestataire en étudiant ses acteurs dans le cadre de relations sociales ordinaires et quotidiennes, loin de tout rapport au pouvoir politique. Il s’appuie pour cela sur une enquête conduite depuis 2009 dans différentes zones urbaines sud-africaines, au contact d’activistes sociaux actifs dans des organisations encadrant le mécontentement social. Il s’agit, plus précisément, d’aborder ces collectifs au travers des liens qu’ils cultivent avec leur environnement social le plus immédiat, celui que composent les quartiers populaires.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Une protestation située
Une politique populaire ?
Servir la communauté
Le monde à part de la communauté
Des méritocraties locales  ?

Aperçu du début du texte

L’analyse des mouvements sociaux serait trop étroitement balisée, à en croire les appels relativement récents et explicites à « élargir notre conceptualisation […] au-delà de la politique contestataire  ». À ceux-ci, ont semblé répondre diverses tentatives en vue de placer sous l’étendard mouvementiste des formes d’actions collectives qui en avaient jusqu’alors été écartées . C’est cependant une autre façon de concevoir l’élargissement que l’on trouvera au principe de ce texte, à distance de cette tendance à concentrer l’étude sur les seules interactions avec les autorités politico-administratives . Cette réflexion s’appuie sur les résultats d’une enquête conduite depuis 2009 dans différentes agglomérations sud-africaines (Johannesburg, Le Cap, Durban et Grahamstown), au contact de militants actifs dans des organisations qui, pour certaines depuis une quinzaine d’années, donnent forme au mécontentement généré par le manque de logements et l’accès défaillant aux réseaux d’eau, d’élec...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 101, printemps 2016, p. 121-138

Référence électronique

Jérôme Tournadre, « Sur les bords de la protestation sociale. Illustrations sud-africaines », Cultures & Conflits [En ligne], 101 | printemps 2016, mis en ligne le 19 mai 2017, consulté le 27 mai 2017. URL : http://conflits.revues.org/19191 ; DOI : 10.4000/conflits.19191

Haut de page

Auteur

Jérôme Tournadre

Jérôme Tournadre est chargé de recherche CNRS à l’Institut des sciences sociales du politique (CNRS/Université Paris Ouest/ENS Cachan). Ses travaux portent sur l’histoire sociale des idées politiques contemporaines dans le monde anglo-saxon et sur la protestation sociale en Afrique du Sud postapartheid. Il a notamment publié Au-delà de la gauche et de la droite, une troisième voie britannique ? (Dalloz, 2006), Après l’apartheid (PUR, 2014) et, avec Arnault Skornicki, La Nouvelle histoire des idées politiques (La Découverte, 2015).

Haut de page

Droits d’auteur

Licence creative commons

Haut de page