Skip to navigation – Site map
The Journal
Dossier
Chowra Makaremi

« États d’urgence ethnographiques » : Approches empiriques de la violence politique

“Ethnographic States of Emergency”: Empirical Approaches to Political Violence
p. 15-34

Abstracts

Since the 2000s, a series of ethnographic studies have explored the outlines, themes, methods and procedures for writing an anthropology of violence, that is violence and its relationship to power and conflict. These empirical approaches seek to describe and understand phenomena of collective violence in their relationship to power dynamics, institutions and social structures. They also look at how these phenomena are experienced in the everyday, the traces they leave behind and the modes of subjectivation that are negotiated through them. The article presents and discusses the issues that run through this literature, questioning the limits and contributions of an ethnographic approach to contemporary forms of violence.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Écarts épistémologiques
Observer, documenter, représenter la violence
Violences passées
Production de savoir, enjeux de pouvoir
Ethnographier la guerre à distance 
Espaces/temps de la violence
Ordres et désordres sociaux
Violence et État
Terreur d’État
Imaginaire, fantômes et fantasmes
Creuser l’écart

Text / first lines

Notre actualité manifeste un intérêt renouvelé pour les approches anthropologiques de la violence, attendant d’une discipline historiquement tournée vers les sociétés non-occidentales qu’elle nous explique les causes culturelles et religieuses de la violence, comme par exemple la « culture de la mort  » qui serait à la racine du terrorisme islamiste en 2001, djihadiste aujourd’hui. Cette mise à contribution du savoir anthropologique lui ouvre de nouveaux champs d’expertise pour éclairer notre présent, en se fondant sur une distinction implicite relevée par Talal Asad : la violence exercée par les « nations civilisées », souvent étiquetée comme opération de sécurité, intervention humanitaire ou dommage collatéral, ne semble relever d’aucune culture ou rapport à la violence particuliers, tandis que le rapport à la violence des « nations non-civilisées » requiert des grilles de compréhension spécifiques mobilisant le concept de culture . À contre-courant de ces attentes, de nombreuses ...

Top of page

References

Bibliographical reference

Cultures & Conflits, n° 103/104, automne/hiver 2016, p. 15-34

Electronic reference

Chowra Makaremi, « « États d’urgence ethnographiques » : Approches empiriques de la violence politique », Cultures & Conflits [Online], 103-104 | automne/hiver 2016, Online since 20 December 2018, connection on 26 June 2017. URL : http://conflits.revues.org/19338 ; DOI : 10.4000/conflits.19338

Top of page

About the author

Chowra Makaremi

Chowra Makaremi est chargée de recherche au CNRS, membre de l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux (IRIS). Ses travaux portent sur l’anthropologie de l’État, les formes juridiques et ordinaires de la violence et l’expérience qu’en font les sujets, notamment en situation d’exil. Elle a publié : avec D. Fassin, Y. Bouagga, I. Coutant, J.-S. Eideliman, F. Fernandez, N. Fischer, C. Kobelinsky, S. Mazouz, S. Roux, Juger, Réprimer, Accompagner. Essai sur la morale de l’État, Paris, Seuil, 2013 ; Le cahier d’Aziz. Au cœur de la révolution iranienne, Paris, Gallimard, coll. « Témoins », 2011 ; avec C. Kobelinsky (dir.), « Le Confinement des étrangers : entre circulation et enfermement », Cultures & Conflits, n° 71, été 2008.

By this author

Top of page

Copyright

Creative Commons License

Creative Commons License

Ce texte est placé sous copyright de Cultures & Conflits  et sous licence Creative Commons.

Merci d’éviter de reproduire cet article dans son intégralité sur d’autres sites Internet et de privilégier une redirection de vos lecteurs vers notre site et ce, afin de garantir la fiabilité des éléments de webliographie. » (voir le  protocole de publication, partie « site Internet » : http://www.conflits.org/index2270.html).

Top of page