Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Chiara Calzolaio

Ethnographier la violence d’État : récits et expériences des victimes de la lutte contre le narcotrafic à Ciudad Juárez, Mexique

Ethnographying State Violence: Narratives and Experiences of Victims of the “War on Drugs” in Ciudad Juárez, Mexico
p. 35-61

Résumés

Avec un bilan de plus de dix mille victimes, Ciudad Juárez, ville mexicaine à la frontière avec les États-Unis, a été l’un des théâtres les plus violents de la « guerre contre le narcotrafic » lancée par l’ex-président mexicain Felipe Calderón pendant son mandat (2006-2012). L’article met en parallèle la manière dont le gouvernement a problématisé cette escalade d’homicides avec les expériences et les récits de personnes ayant été victimes de violences de la part des forces de l’ordre. À partir de matériaux ethnographiques recueillis pendant une enquête de terrain réalisée entre 2008 et 2011, les pratiques de la violence d’État qui ont accompagné l’opération militaire sont ici abordées dans leur dimension expérientielle, mais aussi narrative.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

La construction d’un cadre : violences et victimes
La présomption de culpabilité comme narration hégémonique
Un non-dit autour des victimes qui ne sont pas « innocentes »
Pratiques de la violence d’État
Les bourreaux : une distinction entre simples soldats et soldats d’élite
Ruptures de sens autour des victimes
Les violences envers les usagers
Les dangers du récit
Policiers vs. narcos : distinction dans les violences
Les violences des soldats
Conclusion

Aperçu du début du texte

Depuis quelques années, plusieurs rapports d’organisations internationales pour la défense des droits de l’homme, des enquêtes journalistiques et des témoignages de victimes ou de proches mobilisés dans différentes associations ont permis de documenter les violences qui ont accompagné les opérations de lutte contre le narcotrafic au Mexique . Ces rapports tendent à considérer que plus de 70 % des cent mille homicides volontaires et des trente mille disparitions qu’a connus le pays pendant le mandat de Felipe Calderón (2006-2012) étaient liés aux opérations militaires de lutte contre le commerce et le trafic des drogues . Dans ce contexte, les forces de l’ordre (l’armée, la marine et les différentes corporations policières) ont été impliquées dans tout un éventail de pratiques violentes là où elles ont été chargées des opérations militaires : exécutions extrajudiciaires, tortures, disparitions forcées .

Cet article se propose d’aborder ces violences d’État à partir d’un point de vue ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 103/104, automne/hiver 2016, p. 35-61

Référence électronique

Chiara Calzolaio, « Ethnographier la violence d’État : récits et expériences des victimes de la lutte contre le narcotrafic à Ciudad Juárez, Mexique », Cultures & Conflits [En ligne], 103-104 | automne/hiver 2016, mis en ligne le 20 décembre 2018, consulté le 24 février 2017. URL : http://conflits.revues.org/19347 ; DOI : 10.4000/conflits.19347

Haut de page

Auteur

Chiara Calzolaio

Chiara Calzolaio est doctorante en anthropologie sociale et ethnologie à l’EHESS. Elle s’intéresse aux manifestations contemporaines de la violence, notamment aux violences de genre et à celles liées à la criminalité organisée et à la lutte contre le narcotrafic au Mexique, en conjuguant deux niveaux d’analyse : celui des expériences corporelles, subjectives et sociales de la violence et celui de sa problématisation publique et politique. Sur ces questions elle a notamment publié : « “Toi aussi, tu es venue pour les mortes ?” Figures de l’horreur et de la compassion autour de la violence à Ciudad Juarez », in Fassin D. et Eideliman J-S. (dir.), Économies morales contemporaines, Paris, La Découverte, 2012, pp. 95-114 ; « Les féminicides de Ciudad Juárez. Reconnaissance institutionnelle, enjeux politiques et moraux dans la prise en charge des victimes », Problèmes d’Amérique Latine, n°84, 2012, pp. 61-76 ; « Contre la violence. Fabriquer des “bons” citoyens à Ciudad Juárez (Mexique, xxie siècle) », Clio. Femmes, Genre, Histoire, n°43, 2016, pp. 117-138.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License

Creative Commons License

Ce texte est placé sous copyright de Cultures & Conflits  et sous licence Creative Commons.

Merci d’éviter de reproduire cet article dans son intégralité sur d’autres sites Internet et de privilégier une redirection de vos lecteurs vers notre site et ce, afin de garantir la fiabilité des éléments de webliographie. » (voir le  protocole de publication, partie « site Internet » : http://www.conflits.org/index2270.html).

Haut de page