Skip to navigation – Site map
The Journal
Dossier
Kimberly Susan Theidon
Translated by Chowra Makaremi

Désarmer le sujet : souvenirs de la guerre et citoyenneté imaginée au Pérou

Disarming the Subject: Remembering War and Imagining Citizenship in Peru
p. 131-149

Abstracts

War and its aftermath serve as powerful motivators for the elaboration and transmission of individual, communal, and national histories. These histories both reflect and constitute human experience by contouring social memory and producing truth effects. These histories use the past in a creative manner, combining and recombining elements of that past that serve to interests in the present. In this sense, the conscious appropriation of history involves both remembering and forgetting—both being dynamic processes permeated with intentionality. This essay explores the political use of the narratives being elaborated in rural villages in the department of Ayacucho regarding the internal war that convulsed Peru for some fifteen years. Each narrative has a political intent and assumes both an internal and external audience. Indeed, the deployment of war narratives has much to do with forging new relations of power, ethnicity, and gender that are integral to the contemporary politics of the region. These new relations impact the construction of democratic practices and the model of citizenship being elaborated in the current context.

Top of page

Editor's notes

Cet article, paru en anglais dans Cultural Critique, n° 54, printemps 2003, pp. 67-87, est reproduit avec l’aimable autorisation de la revue.

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Militariser la masculinité
Mémoire et narrativité : politiques de l’identité
Citoyenneté et nouvelles pratiques politiques

Text / first lines

La guerre et l’après-guerre sont de puissants paradigmes pour l’élaboration et la transmission d’histoires individuelles, collectives et nationales. Ces histoires reflètent l’expérience humaine mais elles la façonnent aussi, en traçant les contours de la mémoire collective et en produisant des effets de vérité. Ces histoires utilisent le passé de manière créative, en en combinant et recombinant les éléments au service d’intérêts du présent. Dans ce sens, l’appropriation délibérée de l’histoire implique à la fois mémoire et oubli – deux processus dynamiques imprégnés d’intentionnalité.

Dans cet article, j’explore les usages politiques des récits élaborés dans les villages ruraux du département d’Ayacucho au sujet de la guerre civile qui a déchiré le Pérou pendant près de quinze ans. Je montre que chaque récit a un dessein politique et s’adresse à une audience à la fois interne et externe. En effet, le déploiement des récits de la guerre a beaucoup à voir avec la création de nouveaux ...

Top of page

References

Bibliographical reference

Cultures & Conflits, n° 103/104, automne/hiver 2016, p. 131-149

Electronic reference

Kimberly Susan Theidon, « Désarmer le sujet : souvenirs de la guerre et citoyenneté imaginée au Pérou », Cultures & Conflits [Online], 103-104 | automne/hiver 2016, Online since 20 December 2018, connection on 17 November 2017. URL : http://conflits.revues.org/19386 ; DOI : 10.4000/conflits.19386

Top of page

About the author

Kimberly Susan Theidon

Kimberly Susan Theidon est anthropologue, professeure titulaire de la chaire Henry J. Leir d’études humanitaires internationales à la Flechter School, Tuft University. Ses travaux portent sur la violence domestique, structurelle et politique, les gender studies, les droits humanitaires et humains, la justice transitionnelle, les politiques de réparation post-conflit, les politiques antidrogues des États-Unis. Elle a notamment publié El conflicto armado interno y la política de la reconciliación en el Perú (Instituto de Estudios Peruanos, 2004) et Intimate Enemies: Violence and Reconciliation in Peru (University of Pennsylvania Press, 2012).

Top of page

Copyright

Creative Commons License

Creative Commons License

Ce texte est placé sous copyright de Cultures & Conflits  et sous licence Creative Commons.

Merci d’éviter de reproduire cet article dans son intégralité sur d’autres sites Internet et de privilégier une redirection de vos lecteurs vers notre site et ce, afin de garantir la fiabilité des éléments de webliographie. » (voir le  protocole de publication, partie « site Internet » : http://www.conflits.org/index2270.html).

Top of page