Navigation – Plan du site
Rubriques électroniques

12/ Fragmenta

2009
Fragmenta
Informations sur cette image
Crédits : Illias Poulos

«Alors que la fin de la Seconde Guerre mondiale marque, pour la plupart des pays occidentaux, le début d'une ère de paix, de prospérité et d'espoir pour l'avenir, la Grèce a vu la guerre antifasciste se transformer en guerre civile entre la résistance de gauche et le gouvernement en place. A la fin de cette guerre, en 1949, des milliers de civils et de combattants ont dû quitter leur pays par peur des représailles. La population civile a été éparpillée un peu partout en Europe de l'Est. En revanche, les combattants de l'Armée populaire ont été massivement transportés dans la République soviétique d'Ouzbékistan, à Tachkent. Déchus de leur nationalité grecque, ils n'ont pu regagner leur pays qu'après le retour de la démocratie, en 1975. Soixante ans après le début de la guerre civile, ces anciens réfugiés politiques ont été photographiés et interviewés par Ilias Poulos». C'est autour de ce travail, de ses modalités, de ses enjeux, que porte l'entretien réalisé par Laurence Corbel avec Ilias Poulos.

  • Document inédits publié en ligne

    Ilias Poulos, Fragmenta [photographies], Cultures & Conflits nº 69 [en ligne], printemps 2008, mis en ligne le 26 juin 2008.

  • Publié dans la revue

    Laurence Corbel et Ilias Poulos, "Fragmenta", Cultures & Conflits n°69, printemps 2008