Navigation – Plan du site
La revue
Dossier
Antonin Cohen

L’autonomisation du « Parlement européen »

Interdépendance et différenciation des assemblées parlementaires supranationales (années 1950 - années 1970)
The Autonomization of the European Parliament: Interdependencies and differentiation of supranational parliamentary assemblies (1950s-1970s)
p. 13-33

Résumés

Les organisations intergouvernementales européennes restent trop souvent analysées de manière isolées les unes des autres. Cet article entend au contraire illustrer le processus d’institutionnalisation du champ du pouvoir européen en prenant pour objet les interdépendances évolutives entre ces différentes organisations. En analysant le recrutement parlementaire des quatre assemblées supranationales du Conseil de l’Europe, des Communautés européennes, de l’Union de l’Europe occidentale et de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord des années 1950 aux années 1970, cet article montre que le cumul des sièges au sein de ces assemblées tend à décroître au fil des années, contribuant à l’autonomisation de ce qui est alors rebaptisé « Parlement européen », ainsi qu’à la socialisation d’un nombre toujours croissant de parlementaires nationaux à la politique européenne supranationale. Il montre, en outre, la corrélation entre longévité, cumul des sièges et capital juridique, en isolant un petit groupe de parlementaires multipositionnés connus pour avoir joué des rôles très variés dans la construction européenne, comme Fernand Dehousse, Pierre-Henri Teitgen et bien d’autres… Cet article repose sur une base de données regroupant plusieurs centaines de parlementaires.

Haut de page

Notes de l’auteur

Mes remerciements s’adressent aux deux lecteurs anonymes de la première version de cet article.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Une structure intergouvernementale centrale transversale
Un espace parlementaire transnational européen
Les interdépendances entre assemblées supranationales
Une élite du pouvoir parlementaire supranational
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les organisations intergouvernementales européennes restent trop souvent analysées de manière isolée les unes des autres, de sorte que la structure de cet archipel supranational se dérobe aux regards, même des plus avertis. Dans bien des travaux sur la construction européenne, le Conseil de l’Europe, l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord, l’Union européenne et l’Union de l’Europe occidentale apparaissent en effet comme autant d’isolats. Au point que les enjeux militaires, économiques et politiques de la construction européenne semblent déconnectés les uns par rapport aux autres. Didier Bigo a pourtant bien montré que la formation des champs transnationaux ne pouvait être analysée en prenant simplement pour acquises les césures historiquement constituées entre les différentes organisations intergouvernementales . Au contraire, même, cette différenciation doit être prise pour « objet » en tant que telle. La création de plusieurs organisations intergouvernementales distinctes d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cultures & Conflits, n° 85/86, printemps/été 2012, p. 13-33

Référence électronique

Antonin Cohen, « L’autonomisation du « Parlement européen » », Cultures & Conflits [En ligne], 85-86 | Printemps-Été 2012, mis en ligne le 16 mars 2013, consulté le 22 août 2014. URL : http://conflits.revues.org/18288

Haut de page

Auteur

Antonin Cohen

Antonin Cohen est maître de conférences en science politique à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et membre de l’Institut des sciences sociales du politique (CNRS, UMR 7220). Il a récemment publié De Vichy à la Communauté européenne(Paris, Presses Universitaires de France, 2012).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License

Creative Commons License

Ce texte est placé sous copyright de Cultures & Conflits  et sous licence Creative Commons.

Merci d’éviter de reproduire cet article dans son intégralité sur d’autres sites Internet et de privilégier une redirection de vos lecteurs vers notre site et ce, afin de garantir la fiabilité des éléments de webliographie. » (voir le  protocole de publication, partie « site Internet » : http://www.conflits.org/index2270.html).

Haut de page