Navigation – Plan du site
La revue

47. Les risques du métier

Engagements problématiques en sciences sociales
The risks of the profession: undertaking research in dangerous fieldworks
automne 2002
Sous la direction de Valérie Amiraux et Daniel Cefaï


Couverture du numéro 47
Informations sur cette image
Crédits : "El sueno de la razon produce monstruos" GOYA - Musée natioanl del Prado
222 pages - 20 €
ISBN 2-7475-3432-4

Chaque terrain est unique. Comme le regard de l’enquêteur sur son objet : distant, critique, fatigué, emphatique, amoureux, effrayé... La palette des manières de se situer vis-à-vis des évènements, de gérer les interactions au jour le jour, de maintenir sa neutralité ou de s’engager au côté des acteurs est infinie. Cette diversité n’occulte pourtant pas un fonds d’expérience commun sur les terrains délicats : les épreuves de la loyauté et de la trahison, de la confiance et de la culpabilité, de la peur, de la terreur parfois. A travers des récits d’expérience, ce numéro explore les dilemmes et les ambiguïtés de l’enquête en sciences sociales. Des praticiens s’interrogent sur leur confrontation à la violence de guerre, le redoublement de la recherche par l’engagement, l’ancrage de l’enquête dans la biographie et les difficultés d’une anthropologie militante. Cette réflexion devrait permettre au lecteur de repérer des analogies entre des situations d’enquête à priori très éloignées. Et d’anticiper les risques du métier.